?
Accédez rapidement aux mises à jour des informations techniques de nos produits. Saisissez le code d’accès rapide idirect du produit figurant sur le catalogue, ou sa référence (exemple pour le VOILA LED 1200 : idirect 106 ou référence produit 10600400).
Accueil > Technologie > Guide de choix > Normes

Normes

Image de Normes
Les normes luminaires
Nos produits répondent à la norme luminaire EN 60598 ainsi qu’à la norme CEM.
Les tests sont réalisés dans notre laboratoire et confirmés par des organismes indépendants européens, tels que SGS.
Il en est de même pour les tests de résistance aux chocs (IK), ainsi que ceux relatifs à la conformité à la réglementation incendie (650 °C à 850 °C).
 
Les normes d’installation
Nous sommes confrontés à un double challenge en termes de développement produit : nous devons tenir compte des normes des luminaires et des normes relatives aux installations.
Cette synthèse nous permet de dégager des solutions raisonnées et réfléchies.
 
A - Norme NF EN 12464-1 « Éclairage intérieur des lieux de travail »
La norme européenne NF EN 12464-1 « Éclairage intérieur des lieux de travail » définit les exigences relatives à l’éclairage pour que la tâche visuelle des personnes s’effectue dans de bonnes conditions de performance, confort et sécurité.
La norme indique des niveaux d’éclairement moyens « à maintenir ». L’éblouissement d’inconfort (produit par des surfaces brillantes dans le champ visuel) peut provenir directement ou par réflexion des luminaires ou des fenêtres. Il est déterminé par le taux d’éblouissement unifié, UGR.
Le facteur d’uniformité générale d’éclairement, c’est le rapport de l’éclairement minimal (ou de la luminance minimale) à l’éclairement moyen (ou à la luminance moyenne) dans une zone considérée. Ce facteur est important pour déterminer un niveau de confort visuel. Il est nécessaire d’équilibrer les niveaux d’éclairement dans une zone pour obtenir une uniformité des luminances dans le champ visuel.
Image de Normes
B - NORME NF C 15-100 « Installation électriques à basse tension »
Cette norme d’application obligatoire définit la mise en oeuvre des luminaires dans les installations fixes ainsi que leur alimentation électrique.
Les axes principaux de la NF C 15-100 : augmenter la sécurité des utilisateurs, permettre le bon fonctionnement des installations électriques, s'adapter aux besoins actuels (plus d'appareils ménagers et de matériel multimédia : TV, ordinateurs...)
Les installations concernées : la nouvelle norme NF C 15-100 s'applique aux bâtiments neufs.
Le nouvel amendement 5 de la NF C15-100 regroupe les nouvelles dispositions normatives applicables dans les installations électriques des locaux privatifs à usage d’habitations.
Ces prescriptions sont applicables aux ouvrages dont la date de dépôt de demande de permis de construire est postérieure au 27 novembre 2015.
Dispositions relatives à l'éclairage des PARTIES COMMUNES :
L’installation d’éclairage des PARTIES COMMUNES des bâtiments d’habitation est soumise aux prescriptions de la réglementation accessibilité (Arrêté du 24 décembre 2015 relatif à l’accessibilité des bâtiments d’habitation neufs), notamment en ce qui concerne les valeurs minimales d’éclairement et les caractéristiques des dispositifs de commande de l’éclairage.
Les niveaux d’éclairement exigés pour les PARTIES COMMUNES sont inscrits dans la réglementation accessibilité, notamment pour les cheminements extérieurs, les circulations intérieures horizontales, les escaliers intérieurs des PARTIES COMMUNES accessibles et les parcs de stationnement.
Dispositifs de commande manuelle des PARTIES COMMUNES :
Les dispositifs de commande manuelle de l’éclairage situés sur les cheminements extérieurs ainsi que dans les PARTIES COMMUNES doivent être :
- repérés par un témoin lumineux,
- positionnés selon les prescriptions de la réglementation accessibilité.
Dispositifs automatiques :
Dans le cas d’un fonctionnement par détection de présence, les dispositions de la réglementation accessibilité doivent être appliquées.
 
Dispositions complémentaires pour les entrées d'immeubles, escaliers, coursives et couloirs : les circuits d'éclairage des entrées d'immeubles, escaliers, coursives et couloirs sont commandés par minuterie avec un dispositif permettant le fonctionnement permanent ou par dispositif automatique.
Lorsque l’éclairage est temporisé, l’extinction doit être progressive. Cette exigence peut être satisfaite notamment par une diminution progressive ou par paliers du niveau d’éclairement ou par tout autre système de préavis d’extinction. Une minuterie ne doit pas commander une tranche de plus de cinq niveaux.
En plus des commandes installées aux niveaux de chaque tranche, une commande supplémentaire doit être prévue aux niveaux situés de part et d'autre de chaque tranche, pour permettre de l'éclairer avant de l'aborder.
L'éclairage d'une coursive ou d'un couloir intérieur peut être commandé par la même minuterie que celle d'un escalier le desservant. Toutefois, si le nombre de luminaires nécessaires à l'éclairage d'une coursive ou d'un couloir intérieur est supérieur à trois, une minuterie indépendante est nécessaire.
 
C - Arrêté du 24 décembre 2015 relatif à l'accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d'habitation collectifs et des maisons individuelles lors de leur construction.
Article 10
Il permet d'assurer des valeurs d'éclairement moyen horizontal mesurées au sol le long du parcours usuel de circulation en tenant compte des zones de transition entre les tronçons d'un parcours, d'au moins :
• 20 lux pour le cheminement extérieur accessible, les escaliers extérieurs, les coursives, les locaux communs non couverts ainsi que les parcs de stationnement et leurs circulations piétonnes accessibles,
• 100 lux pour les circulations intérieures horizontales,
• 150 lux pour chaque escalier intérieur,
• 100 lux à l'intérieur des locaux collectifs couverts.
En extérieur, lorsqu'une activation automatique du dispositif d'éclairage existe, ces valeurs d'éclairement sont assurées par un asservissement de l'installation d'éclairage sur l'éclairage naturel tel qu'un détecteur crépusculaire. L'installation peut également être reliée à un détecteur de présence. Lorsque la durée de fonctionnement du système d'éclairage est temporisée, l'extinction doit être progressive pour prévenir de l'extinction imminente du système d'éclairage. Dans le cas d'un fonctionnement par détection de présence, la détection doit couvrir l'ensemble de l'espace concerné et deux zones de détection successives doivent
obligatoirement se chevaucher, à l'exception du cas des escaliers hélicoïdaux.
 
D - Arrêté du 8 décembre 2014 fixant les dispositions prises pour l'application des articles R. 111-19-7 à R. 111-19-11 du code de la construction et de l'habitation et de l'article 14 du décret n° 2006-555 relatives à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public situés dans un cadre bâti existant et des installations existantes ouvertes au public.
Article 14
Il permet d'assurer des valeurs d'éclairement moyen horizontal mesurées au sol le long du parcours usuel de circulation en tenant compte des zones de transition entre les tronçons d'un parcours, d'au moins :
• 20 lux pour le cheminement extérieur accessible ainsi que les parcs de stationnement extérieurs et leurs circulations piétonnes accessibles,
• 20 lux pour les parcs de stationnement intérieurs et leurs circulations piétonnes accessibles,
• 200 lux au droit des postes d'accueil,
• 100 lux pour les circulations intérieures horizontales,
• 150 lux pour chaque escalier et équipement mobile.
Lorsque la durée de fonctionnement d'un système d'éclairage est temporisée, l'extinction est progressive. Dans le cas d'un fonctionnement par détection de présence, la détection couvre l'ensemble de l'espace concerné et deux zones de détection successives se chevauchent obligatoirement.
 
En résumé, l’éclairage doit être pensé et adapté à votre besoin.
Sécurlite vous aide dans la construction de vos projets. Les notions d’éclairagisme dépassent le simple calcul d’éclairement et vos investissements doivent être accompagnés par un conseil global : nos commerciaux et nos supports techniques sont à votre écoute pour une solution personnalisée.
 
Sécurlite est partenaire RELUX®.
Cet outil est à votre disposition pour les prescripteurs.
Nous mettons à votre disposition les données de l’étude d’éclairage réalisée avec votre collaboration.
Ces études font foi pour le respect des obligations liées aux réglementations dans les ERP.
 
Contactez-nous
+33 (0)2 43 60 4000

Le conseil Sécurlite...

Le bon choix des luminaires et l’application des normes de façon réfléchie :
 
  • Une enveloppe extérieure adaptée.
  • Les économies d’énergies.
  • Le confort visuel.
  • L’uniformité.
  • Le niveau d’éclairement moyen imposé.
  • L’optimisation de la maintenance.
  • La vérification des résultats par un programme de calcul professionnel.
  • Un excellent rapport qualité-prix.
 
Contactez-nous
+33 (0)2 43 60 4000